Comment ça fonctionne

Souvenez-vous, c'était en 2013, Amy Webb est ce qu’on appelle une femme pressée, un esprit en mouvement perpétuel. Diplômée de l’école supérieure de journalisme de l’université de Columbia, elle est à l’origine de « Webbmedia Group », une agence de stratégie numérique qui analyse les problèmes liés aux technologies émergentes.

couple de célibataires

Mais qui est-elle?

Elle conseille des entreprises, des organismes gouvernementaux, nombre de médias ou fondations dans le monde entier. L'algorithme d'un site de rencontre: Cette stratège du tout numérique est également un auteur à succès, appartient à l’Académie des arts de la télévision et des sciences, est membre des Emmy Awards et adjoint de recherche du Massachussets Institute Technology. Elle aime les voyages, est fascinée par la Jordanie, en particulier Petra. Elle a grandi au sein d’un foyer où les valeurs familiales se répandaient dans la maison, où parents, sœurs, cousins, neveux sont le ciment du bonheur. Oui, à 30 ans, Amy a une envie d’enfants et souhaite fonder une famille, mais avant cela, il lui faut savoir comment ça fonctionne entre homme et femme.

Analyse des algorithmes

Pour Amy, dont le temps est compté, seules deux alternatives s’offrent à elle : tomber sur le bon parmi les 35 hommes de Philadelphie qui soient compatibles avec son profil, ou bien s’en aller renifler sur les sites de rencontre l’odeur des sentiments. L’idée des sites de rencontre lui plaît car elle repose sur l'algorithme d'un site de rencontre, et, on le sait, Amy est férue de chiffres. Sans plus attendre, elle rédige une annonce. Pressée, partisane de la ligne droite, elle rédige son annonce comme on fabriquerait un CV. Très vite, elle se rend compte que ce n’est sûrement pas la meilleure façon de se rendre attractive, de devenir la fille la plus populaire du site. Mais, le vrai échec pour elle, c’est qu’elle aurait pu rencontrer quantité d’hommes. L’algorithme utilisé par le site a des océans d’hommes à lui proposer, et beaucoup désirent la convier à des rendez-vous qui s’avèrent être des fiascos.

L'algorithme d'un site de rencontre fonctionne, mais force est de constater que très peu d’entre nous, lorsqu’il s’agit de remplir des questionnaires en ligne, sont honnêtes avec eux-mêmes. L’autre problème lié aux algorithmes réside dans la superficialité, voire l’inutilité, d’une partie du questionnaire : « Etes-vous plutôt chien ou chat ? », « Etes-vous davantage film d’horreur ou romance ? ». Sur un site de rencontre, on ne cherche pas un correspondant, mais un mari, une épouse.

Fabriquer un algorithme pour faire des rencontres

Multiplier ses chances de trouver le partenaire idéal.

Amy continue d’utiliser les sites de rencontre, mais désormais en les considérant comme une base de données. Et, plutôt que d’attendre qu’un improbable algorithme d'un site de rencontre lui envoie un prince charmant sur mesure, elle tente d’inverser le système. Sachant que des données inutiles, certaines carrément contre productives, sont utilisées pour la mettre en contact avec d’autres personnes, elle décide d’établir son propre questionnaire. Quelles qualités recherche t’elle chez un partenaire ? Autour de cette question, elle rédige une liste en 72 points pointant les qualités requises chez un partenaire pour assurer une compatibilité certaine avec sa propre personnalité.

A partir de cette liste, elle crée un ordre de priorités, puis scinde sa liste en deux parties : une première répertoriant les qualités indispensables, un second niveau pour lister les qualités recherchées, certes importantes, mais pas forcément « tue l’amour ». Ensuite, elle crée un système de notation (100 points maximum pour chacune des qualités) qui lui permet de donner une valeur mathématique au prétendant qui la contacte. Pour 700 points engrangés, Amy répond au message, la barre des 900 points atteinte, un rendez-vous est accordé. Le jackpot de 1500 points permet à Amy d’envisager une relation suivie. Au jeu des 1500 points, c’est « Jewishdoc57 » qui rafle la mise. Un homme séduisant, adepte des voyages exotiques, comme Petra en Jordanie plein d’humour dont elle tombe très rapidement amoureuse. Enfin, elle a trouvé. Bingo ! Elle a craqué le code.

Oui, seulement voilà, notre Jewishdoc57, s’il apprécie la compagnie de Amy, ne partage pas ses sentiments. Amy le sait, elle a négligé une variable fondamentale : la compétition. Mais, qui sont donc toutes ces filles sur les sites de rencontre ? Pour obtenir rapidement des réponses, elle crée dix faux profils d’hommes, sosies parfaits de celui qu’elle souhaiterait épouser. Elle analyse les messages qui lui sont envoyés, collecte ainsi des kilos de données des filles attirées par le genre d’homme qu’elle recherche. Un seul objectif, devenir aussi compétitive que ces nanas, comprendre comment optimiser son profil en ligne.

l'Analyse pertinente de la rencontre en ligne

D’abord, il s’avère que la taille du contenu de l’annonce importe pour beaucoup. En moyenne, les meilleurs textes d’accroche contiennent 97 mots. Les annonces dépassant les mille vocables ne reçoivent que rarement de réponses. Amy remarque aussi l’importance d’un langage optimiste. « amusant, fille, amour, plaisir » sont les mots les plus utilisés par les profils populaires sur les sites de rencontre. L’autre marque de fabrique des « têtes d’affiche » est l’utilisation d’un langage non orienté, où intérêts et désirs ne deviennent pas des exigences. Le secret, être le plus accessible possible, aider l’autre à mieux vous cerner. Les données recueillies par Amy montrent que le timing est également un élément essentiel. Les femmes populaires laissent en moyenne s’écouler 23 heures entre deux communications. Ce qui correspond à ce que l’on ferait normalement dans un processus classique de courtisanerie. Enfin, un aspect jusque là négligé par Amy, et privilégié par les filles populaires des sites : la photo. Les clichés exposés sur les sites par Amy la montrent en compagnie de son labrador ou bien devant son plan de travail, la bonne copine quoi ! Les filles populaires, elles, n’hésitent pas à recourir à la technique de l’épaule à demi dénudée, du regard glamour à souhait.

Un profil de rencontre qui gagne!

L'algorithme d'un site de rencontre: Une fois toutes ces informations analysées, digérées, Amy crée un super profil. « C’était toujours moi, mais un moi optimisé pour cet écosystème » explique la jeune femme. En vérité, du très très bon travail. En quelques semaines, voilà Amy devenue la plus populaire d’un des sites de rencontre américain le plus fréquenté. Elle croule sous les demandes de rendez-vous, le temps lui manque pour répondre à cette masse de messages. Malheureusement, aucun de ses courtisans n’atteint la note fatidique des 700 points. Tous recalés ! Autant de travail et de calcul pour ça ? Non, la providence qui veut que nous soyons toujours récompensés pour l’effort accompli permit à Amy de recevoir un jour le message de « Thevenin » : 850 points au compteur. A la sortie du restaurant, il grimpa à 1050 points avant de franchir en moins de deux semaines la barre des 1500 points. Amy et Thevenin se sont mariés l’année suivante. Ils ont une adorable petite fille que l’on a cru judicieux de prénommer Pétra.

Philadelphie USA

C'est là où elle réside, il y a 1.5 million d’habitants dont environ 750 000 hommes. Parmi tous ces mâles, seuls ceux âgés de 30 à 36 ans aimant voyager intéressent Amy, soit 4% de la population (30 000). Amy, juive de confession, recherche exclusivement des hommes de cette religion (2.3% de la population selon les données). Enfin, Amy admet que seuls 10% des hommes remplissant tous ces critères pourraient au final l’attirer. Ce qui représente un total de 35 postulants potentiels sur la ville de Philadelphie.